Comment faire un bon brief à son rédacteur web ? 8 conseils à suivre

Gain de temps, compétences métier, rapidité… Vous êtes sur le point de confier la rédaction de vos contenus web à un prestataire externe. Oui mais voilà… pour obtenir des articles SEO (ou pages web, fiches produits…) à la hauteur de vos attentes, vous devez lui fournir un brief de réd...

  6 min.

Gain de temps, compétences métier, rapidité… Vous êtes sur le point de confier la rédaction de vos contenus web à un prestataire externe. Oui mais voilà… pour obtenir des articles SEO (ou pages web, fiches produits…) à la hauteur de vos attentes, vous devez lui fournir un brief de rédaction SEO. Voici donc nos 8 conseils pour faire un bon brief à votre rédacteur. En bonus, téléchargez notre modèle de brief de rédacteur web gratuit.

 

 

 *** TÉLÉCHARGEZ NOTRE MODÈLE DE BRIEF DE RÉDACTEUR GRATUIT ***

Pourquoi faire un brief pour le rédacteur web SEO ?

Rédiger un brief éditorial, à quoi ça sert ? Vous pensez : “C’est inutile, c’est une perte de temps.” Détrompez-vous !

Oui, vous faites appel à un rédacteur professionnel. Mais il ne connaît pas votre entreprise (ou celle de vos clients) et ne peut pas lire dans vos pensées pour deviner vos besoins. Vous passez commande d’un contenu web avec une simple demande “Je veux un article de blog sur la torréfaction », sans apporter plus de précision ? Il y a tant d’interprétations possibles, tant de possibilités de traiter ce vaste sujet… Ne vous étonnez pas si le résultat n’est pas à la hauteur de vos exigences !  

 

Malgré toute sa bonne volonté, sa culture générale et sa maîtrise des règles de rédaction web, votre rédacteur ne pourra pas faire de miracle et produire LE contenu que vous attendiez.

 

Pour réussir sa mission, il a besoin d’un cahier des charges avec des consignes précises : un brief de rédaction !

Ce document essentiel pour votre projet permet d’optimiser :

  • Le temps, de votre prestataire et le vôtre ! Il évite les questions de la part du rédacteur en cours de rédaction du contenu, les allers-retours après la première livraison pour ajuster le contenu selon vos souhaits…
  • La pertinence et la qualité du contenu par rapport à vos objectifs et vos attentes.

 

 

Vous l’avez compris : en rédaction web, le briefing est un élément clé pour assurer la réussite du travail du prestataire. Il vous permet de gagner du temps (vous pouvez vous consacrer à votre cœur de métier), donc de l’argent. Et il garantit une prestation bien plus qualitative.

Bon à savoir : rédacteur web freelance, plateforme ou agence de rédaction, découvrez comment choisir le bon prestataire ! 

 

Comment rédiger un brief de rédacteur web ? 

Nul besoin de constituer un dossier de plusieurs dizaines de pages ! 

Au contraire, un bon briefing de rédaction web doit donner les instructions nécessaires au prestataire, mais de manière claire et précise.

 

Voici 8 conseils pour permettre à votre rédacteur web d’adapter le contenu au plus près de vos besoins/attentes.

 

1. Indiquez le sujet et le type de contenu 

Déterminez avec des mots ciblés la thématique du texte à produire. Plus vous serez précis, plus vous éviterez au rédacteur de “ratisser trop large”. Un sujet bien défini lui permet de cerner les véritables enjeux.

De même, il est capital de préciser le type de contenu attendu. Cette indication donne une idée de la structure et de la tonalité à adopter. En effet, un rédacteur web ne rédige pas de la même manière un texte partagé sur les réseaux sociaux, une fiche produit, un article de blog ou un contenu premium ! 

À lire en complément : découvrez comment rédiger une fiche produit parfaite ! 

 

 

2. Définissez le public cible

Pour être sûr d’atteindre vos cibles avec des contenus web pertinents et adaptés, encore faut-il que votre rédacteur web freelance les connaissent ! 

 

En effet, un texte pertinent s’adresse à un public précis : vos buyer personas. Il s’agit du profil type de vos acheteurs potentiels, un élément essentiel à identifier pour mener une stratégie de content marketing efficace et à donner au rédacteur web. 

 

Vos contenus n’auront pas la même teneur (tonalité, technicité, etc.) s’ils sont destinés à des débutants ou à des experts, à des clients B2B ou B2C, à des adolescents ou des hommes/femmes d’affaires… 

 

 

3. Précisez l’objectif à atteindre 

Produire un contenu répondant parfaitement à vos attentes nécessite de connaître l’objectif que vous voulez atteindre, à savoir : 

  • Informer vos clients.
  • Vendre.
  • Attirer de nouveaux prospects.
  • Divertir.
  • Générer des conversions…

 

Une phrase suffit pour résumer la raison précise de votre commande auprès du rédacteur professionnel : “atteindre le top 10 sur Google sur telle expression clé” ou “inciter à la conversion en invitant à compléter le formulaire de demande de démonstration”.

 

 

4. Détaillez les spécificités de la commande 

Les informations spécifiques à la mission : 

  • La structure en donnant les points clés à aborder ou en détaillant un plan complet (chapô, sous-titre 1, sous-titres 2, nombre de paragraphes…).
  • Le volume de mots souhaité. Il est possible d’indiquer seulement une fourchette, par exemple “entre 500 et 700 mots”.
  • La date de livraison en précisant l’heure si nécessaire en fonction de vos besoins opérationnels.
  • Le format du livrable : Google Drive, OpenOffice…
  • Le ton et le style à adopter : journalistique ou décontracté, tutoiement ou vouvoiement de la cible, utilisation du “je” ou du “nous”…
  • Le vocabulaire à utiliser et à bannir.
  • Le budget alloué pour la prestation.

 

 

5. Idées phares à développer

Présentez, sous forme de liste de points, les idées essentielles qui devront être développées par le rédacteur ou la rédactrice.

L’objectif est d’orienter le rédacteur quant à l’axe et aux éléments forts souhaités pour ce contenu.

 

Un CTA (call-to-action) peut être précisé si le contenu a pour objectif une action déterminée. 

Ex. « Prévoir un CTA pour inciter au téléchargement du Livre Blanc intitulé… ».

 

 

6. Consignes SEO et Maillage

Consignes SEO pour optimiser le référencement naturel.
Joignez un cocon sémantique à exploiter ou mentionnez quelques expressions clés choisies :

  • Mot clé principal à utiliser dans l’article :
  • Mots clés secondaires à utiliser dans l’article :

 

Maillage interne : si votre contenu doit soutenir le positionnement SEO d’autres pages web (ex. des pages piliers, pages filles, pages sœurs), n’hésitez pas à les indiquer.

En particulier, si ces pages n’existent pas encore, il peut être opportun pour le rédacteur ou la rédactrice de prévoir des tournures qui vous permettront d’intégrer ces liens ultérieurement plus facilement.

 

 

7. Sources utiles

N’hésitez pas à apporter d’autres informations à votre rédacteur web pour l’aider à gagner en efficacité et en pertinence dans son travail ! 

Vous pouvez ainsi compléter votre brief éditorial avec les éléments suivants :

  • Sources de référence : sites d’administrations, blogs de référence dans votre domaine…
  • Sources d’inspiration : articles de blog ou pages web sur la même thématique, infographies…
  • Ressources internes : catalogue de vos offres pour la rédaction de fiches produits, schémas techniques…

 

Notre conseil : structurez votre brief rédactionnel.

Organisez-le par typologie d’informations (sujet, contexte, objectif de la mission, etc.) et en fonction de ce qui est indispensable ou optionnel dans votre contexte.

 

8. Complément : présentez votre entreprise

Établissez le contexte de rédaction à travers la présentation synthétique de votre entreprise : 

  • ​URL de son site web
  • URL du blog dans lequel le contenu sera intégré
  • Nom exact de l’entreprise (dans le respect de sa graphie)
  • Historique
  • Activité de l’entreprise
  • Valeurs
  • Produits / Services phares. Indiquez leurs noms le cas échéant, en n’omettant pas les mentions d’enregistrement
  • Forces distinctives
  • Concurrents principaux
  • Charte éditoriale ou Guide de style (éléments de langage à respecter)

 

Personne ne connaît mieux votre entreprise que vous ! Faites gagner du temps à votre rédacteur web : fournissez-lui toutes ces données. 

Grâce à elles, il sera en mesure de créer des contenus différenciateurs et totalement personnalisés, au plus près de votre identité de marque. 

 

Faut-il cadrer ou pas le sujet à traiter ?

Telle est la question ! En effet, vous pouvez choisir d’indiquer dans votre brief les points clés de la thématique à traiter de manière plus ou moins détaillée. 

Voici quelques éléments de réponse pour vous aider à faire le bon choix en toute connaissance de cause.

 

Cadrer avec un maximum de précision sur les éléments à aborder offre un atout majeur : le contenu sera parfaitement en adéquation avec vos attentes. Aucune mauvaise surprise à l’arrivée ! Le rédacteur web SEO, freelance ou en agence, n’a plus qu’à suivre votre plan.

 

Mais cette pratique très directive présente aussi des limites : elle risque de nuire à la créativité du prestataire et donc à la qualité du texte final, trop formaté. 

 

 

Si un bon rédacteur web se doit de maîtriser les rouages de la rédaction web, les secrets de textes optimisés pour le référencement naturel (SEO), l’art du storytelling, il ne peut percevoir parfaitement toutes vos attentes sans un minimum d’indications.
Une fois que vous avez fait votre choix de prestataire de rédaction, réaliser un bon brief de rédaction vous assure une production de contenus en phase avec vos attentes, dans un délai optimal.

 

Optimisez votre processus de production de contenus et téléchargez notre modèle de brief personnalisable.
 *** TÉLÉCHARGEZ NOTRE MODÈLE DE BRIEF DE RÉDACTEUR GRATUIT ***

Avez-vous trouvé cette article utile ?

    Recevez nos tout derniers articles dans votre messagerie.

    Toute l’actu qui vous intéresse directement dans votre boîte mail : astuces de rédaction, meilleures pratiques SEO, clés de performances…

    Laissez-nous votre email...
    et désinscrivez-vous quand vous le souhaitez.

    (En cliquant sur le bouton s'abonner, vous acceptez les conditions d'utilisation de nos services)