Comment rédiger un article de blog professionnel performant ?

Vous avez un blog d’entreprise que vous alimentez régulièrement. C’est bien ! Mais vos articles sont-ils vraiment performants ? On le sait, un blog est indispensable en marketing de contenu pour générer plus de lead, augmenter l’attractivité et la visibilité de votre site… Encore...

  9 min.

Vous avez un blog d’entreprise que vous alimentez régulièrement. C’est bien ! Mais vos articles sont-ils vraiment performants ? On le sait, un blog est indispensable en marketing de contenu pour générer plus de lead, augmenter l’attractivité et la visibilité de votre site… Encore faut-il que votre article soit efficace. Écrire pour le web demande des connaissances et compétences spécifiques. On fait le point.

Pourquoi rédiger un article de blog ?

Un blog, c’est quoi ?

Les temps ont bien changé depuis les premiers blogs personnels des années 2000 ! Le blog a évolué et il est aujourd’hui un outil indispensable en entreprise. On y trouve non plus des petits billets courts et personnels, mais des articles plus ou moins longs, liés au cœur de métier de son entreprise. 

Le marketing de contenu (ou content marketing) est aujourd’hui complètement intégré au marketing digital et se spécialise dans la création de contenu de qualité.

Un blog, oui, mais pourquoi ?

Mais pourquoi créer un blog d’entreprise ? Plusieurs très bonnes raisons ! Un blog professionnel permet de :

  • Accompagner vos prospects dans les étapes du “buyer journey” (découverte, évaluation, décision),
  • Attirer plus de trafic sur votre site internet et augmenter votre visibilité numérique,
  • Vous placer en expert sur le domaine, instaurer la confiance de vos clients potentiels et booster votre e-réputation,
  • Favoriser la conversion et l’engagement en multipliant les call-to-action… qui génèrent des leads inbound !
  • Proposer du contenu qualitatif et varié sur vos réseaux sociaux,
  • Renforcer le référencement naturel de votre site.

 

Non à l’autopromotion !

Un article de blog n’est pas là pour vendre vos produits à tout prix. Bien sûr, il est recommandé d’insérer quelques liens pertinents vers des articles de votre blog et/ou des CTA (call-to-action), mais uniquement s’ils apportent une valeur ajoutée au lecteur.  

 

Proposer de nouveaux articles régulièrement

En animant un blog, vous développez votre visibilité et votre légitimité. Encore faut-il que vos articles soient cohérents et que vous en publiez fréquemment. Un par semaine, un tous les deux ou trois jours… quelle est la fréquence idéale ? La réponse réside dans un mix de plusieurs éléments :

  • votre capacité de production ; et oui, écrire des articles de qualité, ça prend du temps ; 
  • vos objectifs : augmenter votre visibilité et arriver dans le top 10 des recherches de vos cibles ou améliorer votre e-réputation sur des thèmes définis par exemple ;
  • la dynamique concurrentielle : vos concurrents publient-ils fréquemment ? leurs contenus sont-ils qualitatifs ? quels sont leurs thèmes privilégiés ? 

 

En analysant ces données, vous pourrez définir votre fréquence idéale. Attention : rien n’est figé et il peut être opportun d’augmenter la cadence progressivement afin de renforcer vos positions.

 

 

>> Besoin de contenus éditoriaux efficaces ? Restez centré sur votre cœur de métier, on s’occupe de tout ! <<

demande de devis

 

Les caractéristiques d’un bon article de blog

Tenir un blog est donc particulièrement intéressant pour votre entreprise à condition de l’alimenter avec des articles attrayants.

Les qualités indispensables

Pour donner envie d’être lu et être bien référencé sur les moteurs de recherche, un article de blog doit être :

  • Attractif. Dans les résultats de recherche, votre article doit donner envie d’être lu. Pour ce faire, soignez particulièrement la méta title — c’est bon pour la cible et excellent pour Google — et pensez à rédiger une méta description attractive. Cette dernière n’a pas véritablement de valeur SEO en revanche, ces 2 ou 3 petites lignes (160 signes pour être précis !) ont vocation à convaincre la cible visée que c’est bien CET ARTICLE qui répondra à leurs besoins.

 

  • Pertinent. Le sujet choisi doit être lié à votre domaine d’expertise et proposer une réponse ou solution concrète au lecteur. Une entreprise d’agriculture ne sera pas crédible sur le sujet de la Fashion-Week, tout comme un cabinet d’experts-comptables ne sera pas pertinent sur les manières de détecter une fuite de gaz.

 

  • Structuré. Le contenu doit pouvoir être scanné rapidement. N’hésitez pas à utiliser différents niveaux de titres Hn, mettre en gras les éléments importants, aérer vos paragraphes et faire des phrases courtes et claires. Des photos et graphiques peuvent venir illustrer l’article pour le rendre plus digeste.

 

  • Optimisé pour le SEO. Avec les titres Hn, des liens internes et externes, des mots-clés répartis harmonieusement dans le texte… pour être référencé sur les moteurs de recherche.

 

  • Encourageant à aller plus loin. Le call-to-action et les liens internes incitent à rester sur votre site pour en savoir davantage sur le sujet traité.

 

  • Bien écrit. Cela parait évident, mais les mots doivent être choisis avec soin pour tenir le lecteur en haleine en respectant les règles de rédaction web et aucune faute n’est acceptable. N’hésitez pas à relire, faire relire et utiliser des outils de relecture en ligne pour vous assurer qu’aucune coquille ne réside dans votre texte avant sa publication. 

 

À noter : Gardez en tête qu’un article de blog répond à une question que se pose l’internaute. Il faut donc qu’il y trouve la réponse attendue, et ce, dès les premières lignes de votre article.

 

La structure de base d’un bon article de blog

En termes de structure, un bon article de blog suit la trame suivante :

  1. Un titre accrocheur qui contient le mot-clé principal
  2. Une introduction claire qui reprend les sujets principaux et donne envie de lire la suite
  3. Un texte structuré avec différents niveaux de titres et sous-titres (Hn) pour un contenu web scannable et digeste
  4. Des liens internes et externes pertinents, des mots-clés bien répartis et utilisés à bon escient (attention à la suroptimisation !)
  5. Une conclusion brève et un call-to-action (CTA)

 

Bonus : le paragraphe pour atteindre la « position zéro ».

Selon le type d’article, ajouter un paragraphe sommaire ou un résumé de l’article au début de celui-ci permet de remonter dans les recherches Google. En répondant parfaitement aux questions que se pose votre cible, votre article répondre aux attentes de Google. Un excellent point pour espérer atteindre la tant convoitée Position 0.

 

La longueur attendue

Les articles les plus partagés sont des articles longs. Et pour cause ! Ils offrent une matière riche que le lecteur aime partager. Ainsi, pour être attrayant aujourd’hui (tant pour notre ami Google que pour les lecteurs) et gagner e visibilité, un bon article de blog doit être long d’au moins 800 à 900 mots. Un volume nécessaire à la fois pour développer suffisamment des idées importantes sur un sujet défini, mais aussi pour exploiter un champ sémantique riche qui couvre au mieux les requêtes de la longue traîne. 

Pour vous placer en expert, n’hésitez pas à proposer des articles plus longs et complets, autour de 2000 mots (entre 1500 et 2500, selon le sujet et les articles existants).

Notez toutefois qu’un volume important n’est pas toujours nécessaire. Vous souhaitez faire part d’une actualité, ou vous avez besoin de couvrir un thème à travers un ensemble d’articles courts très ciblés ; 400 mots peuvent suffire.

 

Comment choisir le prochain article à écrire ?

Vous voilà prêt à écrire un article pour votre blog. Oui, mais… sur quel sujet ? Et sous quelle forme 

De manière générale

On ne le répètera jamais assez : un article de blog doit répondre à une requête ou un questionnement de vos clients. Le but est de répondre à leur(s) question(s) et d’apporter une vraie valeur ajoutée en comparaison des éventuels articles déjà existants.

 

Lorsque vous cherchez une idée d’article, vous pouvez par exemple :

  • Faire des recherches Google sur des thèmes liés à votre expertise et voir ce qui existe, ce que vous pourriez apporter de plus, 
  • Reprendre des questions que vos clients vous posent généralement, 
  • Analyser le trafic de votre site en observant les sujets qui génèrent le plus de visites.

 

 

L’importance du PAA

Depuis 2017, Google propose une fonctionnalité dans ses recherches longues : les PAA (“People also ask” ou “Autres questions posées” dans la version française). Cet outil permet à l’utilisateur de trouver des informations variées en lien avec sa requête. Pour vous, c’est l’occasion d’en savoir plus sur les questions posées (et donc améliorer votre SEO) et, pourquoi pas, créer du contenu dans le but d’être cité dans ces questions ! Les PAA vous aident donc à booster le trafic vers votre site internet. Pratique, non ?

 

Les types d’articles

Selon le sujet choisi, plusieurs manières de présenter l’article s’offrent à vous :

 

 

 

 

 

 

Premier article de blog : quel sujet pour bien commencer ?

Pour votre tout premier article de blog, privilégiez un thème central pour votre entreprise, un sujet recherché par les internautes que vous ciblez. 

 

 

10 étapes clés pour réussir la rédaction d’un article de blog 

Vous voilà prêts à vous lancer dans la production de contenus. Suivez nos 10 conseils pour être certain de n’oublier aucune étape pour vos prochains articles.

 

      1. Définissez votre cible

        À qui s’adresse votre article ? Prenez le temps de créer vos “personas”, une caricature de votre cible principale. En lui donnant un nom, une tranche d’âge, un statut socio-professionnel et des envies, cela devient plus facile de se le représenter et de le garder en tête au moment de l’écriture de votre article.

        Pourquoi et comment adapter vos contenus au buyer journey ?

      2. Choisissez votre sujet

        Un article de blog traite d’un sujet à la fois. Ne vous éparpillez pas et restez concentré sur un seul sujet, lié à votre cœur de métier. Il est important que vous soyez légitime sur le thème pour rester crédible et inspirer confiance. 

        Le sujet peut-être lié à une question qui revient souvent chez votre public cible ou vos clients, un thème déjà traité par un concurrent… Choisissez un titre provisoire (en balise h1) pour vous donner un axe d’écriture, en gardant en tête qu’il pourra tout à fait être modifié plus tard pour être plus attrayant et “SEO friendly”.

         

      3. Faites une recherche de mots-clés

        Renseignez-vous sur les requêtes récurrentes sur le sujet que vous souhaitez traiter. Quels sont les mots-clés fréquemment utilisés ? Quels sont les mots-clés de longue traîne que l’on retrouve le plus souvent ? Vous pouvez également utiliser des logiciels spécifiques, gratuits ou non, pour créer un cocon sémantique riche lié à votre mot-clé principal.

         

      4. Définissez un plan structuré

        Votre article doit pouvoir être scanné rapidement, aussi bien par l’œil humain que par les moteurs de recherches. Regroupez les informations sous des titres de différents niveaux. Ces balises titres (Hn), sous forme de questions ou de résumé percutant, doivent donner envie de lire votre texte et permettent de voir rapidement ce qu’on trouvera dans chaque paragraphe.

         

      5. Rédigez une introduction captivante

        Attirez l’attention de votre lecteur dès les premières lignes. Il doit trouver :

          • la réponse à sa question principale ou la manière dont vous allez y répondre,
          • les informations importantes qu’il va pouvoir découvrir tout au long de votre article pour lui donner envie d’aller plus loin.

         

      6. Passez à la phase de rédaction

        Le plan est déjà défini, l’introduction écrite… il faut donc maintenant vous attaquer à la rédaction “pure et dure”. Gardez vos cibles en tête, utilisez un langage qui leur correspond tout en restant en adéquation avec les valeurs de votre entreprise, votre image et votre ligne éditoriale. 

        Insérez naturellement les mots clés définis au préalable. Pas la peine de répéter cinquante fois le mot clé principal (vous seriez sanctionné par Google au titre d’une suroptimisation) ; la clé réside dans l richesse de votre champ sémantique.

        Privilégiez les phrases courtes, le storytelling et n’hésitez pas à interpeller votre lecteur – c’est à lui que vous vous adressez. Votre texte doit être léger et facile à lire pour ne pas perdre le lecteur au bout de quelques phrases !

      7. Concluez en incitant à aller plus loin

        Rédigez une brève conclusion qui résume en quelques phrases les informations utiles de votre article. C’est le moment d’insérer un Call-to-action (CTA) : une belle opportunité de générer du lead. D’autres CTA peuvent, par ailleurs, ponctuer votre article.

      8. Rédigez un titre final accrocheur

        Effacez votre titre provisoire et prenez le temps d’en rédiger un particulièrement attractif. “Comment faire pour… ?”, “Nos 5 bonnes raisons de… ”, “(Votre sujet) : ce qui change cette année”. À vous de trouver le titre qui soit assez explicite pour savoir de quoi va traiter l’article, tout en étant accrocheur. Attention à ne pas tomber dans le sensationnel ou ni mettre trop de suspens au risque de créer l’effet inverse et perdre vos potentiels lecteurs.

      9. Relisez, relisez, relisez !

        Toute faute ou coquille doit disparaître. N’hésitez pas à faire relire votre article ou à le passer dans un logiciel de correction qui pourra détecter les erreurs résiduelles. Il serait dommage de perdre en crédibilité pour une petite erreur d’inattention après tant de travail !

        Profitez-en pour formater votre texte, le mettre en forme, vérifier que les titres sont bien dans leur niveau de Hn choisi, qu’il n’y a pas de faute de ponctuation, d’erreur de typographie (respect des espaces adaptées, des majuscules, des marques d’enregistrement ou de copyright…), que vos paragraphes sont assez aérés…

      10. Optimisez le SEO

        Vérifiez la présence de mots-clés répartis harmonieusement dans votre texte, sans suroptimisation. Insérez quelques liens de maillage interne vers d’autres articles de votre blog et un ou deux liens externes vers des sites de références. 

        Pensez à remplir les informations en méta : le meta-title, le titre qu’on retrouve en bleu dans les résultats de recherche sur Google (différent de votre H1, puisqu’ils n’ont pas la même fonction ni les mêmes contraintes) et la meta-description qui donnera envie de cliquer sur ce lien pour lire votre article.

 

 

Relecture, correction, optimisation SEO, découvrez nos services de rédaction :

Autour de la rédaction

 

    1. >> Besoin de renfort pour une rédaction efficace ? On s’occupe de tout ! <<Tenir un blog d’entreprise est un véritable atout pour fidéliser votre audience, générer des leads, renforcer le SEO de votre site web, asseoir votre légitimité… Il est donc primordial de publier régulièrement des articles de blog performants. N’hésitez pas à confier cette rédaction à des professionnels qui sauront mettre votre entreprise en avant  

       

      Ces articles peuvent vous intéresser aussi :

      Comment évaluer la qualité SEO de mes textes web ?

      Quels contenus produire pour convaincre vos prospects ?

       

Avez-vous trouvé cette article utile ?

    Recevez nos tout derniers articles dans votre messagerie.

    Toute l’actu qui vous intéresse directement dans votre boîte mail : astuces de rédaction, meilleures pratiques SEO, clés de performances…

    Laissez-nous votre email...
    et désinscrivez-vous quand vous le souhaitez.

    (En cliquant sur le bouton s'abonner, vous acceptez les conditions d'utilisation de nos services)